lundi 2 mars 2015

« CHARLIE », L’ISLAMISME RADICAL ET NOUS


Par Michel ROGALSKI, Directeur de la revue Recherches internationales

Alors que l’opération commando planifiée contre Charlie hebdo et l’Hypercasher faisait une quinzaine de victimes et laissait la France pétrifiée d’horreur et dans un état de sidération, les médias et les analystes se lançaient dans la recherche d’explications. Plusieurs jours furent nécessaires pour préciser la nature de l’acte et en démêler les principaux fils. Pourtant dans l’heure qui suivit, grâce à la carte d’identité retrouvée dans un véhicule des fuyards, la police savait et était en mesure d’identifier l’origine des coupables, leur affiliation et le sens de leur geste.

dimanche 1 mars 2015

Fatalité, l’arme du système


 
 
Par Jean-Emmanuel DUCOIN Lundi, 2 Mars, 2015, L'Humanité
L'éditorial de Jean Emmanuel Ducoin : « Si la fatalité a toujours été l’arme du système, l’abstention reste un piège mortel, qui se retourne toujours contre ceux qui auraient le plus besoin d’un réel changement économique et social. »

samedi 28 février 2015

Marseille 9 Canton 20ème : chaque voix va compter !


Les candidats du Front de Gauche des quartiers Sud de Marseille, Marie-Claude RUMEAU, Guillaume ALGRIN et Corinne GUIGUE, accompagnés par les militants de ce canton, étaient à la rencontre des habitants de deux quartiers, Valmante et Bonneveine.

samedi 21 février 2015

Au Sud de Marseille, le Front de Gauche s’apprête à lancer un appel au rassemblement du peuple de gauche


Au moment où les grecs viennent de gagner un accord-pont, cette victoire du peuple grec est la preuve que le changement est possible, les candidatEs et les composantes du Front de Gauche Marseille Sud s’apprêtent à lancer un « Appel au Peuple de Gauche » des quartiers du Sud de Marseille. Elles et ils sont les contrepoisons à toutes les politiques austéritaires qui cassent les gens et fait le lit de l’extrême droite. Le Front de Gauche et ses candidatEs ne laisseront pas en désespérance des électrices et électeurs de gauche face à la domination de la droite (UMP et Debout la France) et de son extrême, le FN.

Juifs et musulmans : le double piège


Par Alain HAYOT,
De Paris à Copenhague en passant par l’Allemagne les attaques contre les cimetières, les synagogues et les mosquées, les actes antisémites et islamophobes se multiplient.

Les départements disposeront d'un an de plus pour intervenir économiquement



L'Assemblée nationale a voté jeudi soir 19 février la prolongation pour un an supplémentaire, jusqu'au 31 décembre 2016, de la possibilité pour les départements d'intervenir dans le développement économique, dans le cadre de l'examen de la réforme territoriale.

L’autonomie alimentaire et énergétique sera facteur de résilience


Vingt ans après la publication, en avril 2014, du cinquième rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), l’économie mondiale vit à l’ère de la « post-croissance », qui permet de contenir le dérèglement climatique à un niveau compatible avec la survie de l’espèce humaine. Dans le scénario échafaudé par Marie-Monique Robin, c’est François Hollande, las de courir « après l’Arlésienne de la croissance », qui impulse le revirement des politiques économiques. Entretien avec Marie-Monique Robin, auteure « Sacrée croissance », une « uchronie prospective » - et optimiste -, déclinée sous forme de documentaire, de livre et d’exposition.

vendredi 20 février 2015

Une vague anti-austérité se développe dans les quartiers Sud de Marseille


Ce soir, les candidatEs du Front de Gauche des quartiers Sud de Marseille (20ème et 21ème Canton Marseille 9 et 10) faisaient leur présentation publique. Une pleine salle, une assistance plurielle, une ambiance des grands jours, tel était le contexte d’une soirée qui ne manque pas d’interroger les responsables du Front de Gauche de ce territoire. « Mais pourquoi bon soir sont-ils venus ? Que se passent-ils ? Que se passe-t-il ici et maintenant ? ». Bien évidement, il nous est impossible de répondre à ces légitimes interrogations, mais il y a quelque chose indéfinissable qui est en construction…

mardi 17 février 2015

Les contrepoisons des quartiers Sud de Marseille


Les candidatEs de l’anti-austérité et de l’espoir tenaient une conférence de presse particulière et originale ce mardi 17 février dans leur local de campagne. Bien tanquéEs sur leurs deux jambes, les candidatEs du peuple défient les tenants de l’austérité et leurs alliés, qui depuis des années, se partagent le pouvoir dans les quartiers Sud de Marseille pour faire une politique de casse sociale qui tourne le dos aux aspirations des populations des quartiers Sud de Marseille. Leurs propos vous décoiffent, elles et ils ne font pas dans la dentelle et renverse la table des idées reçues pour vous expliquer comment elles et ils veulent s’y prendre pour rassembler grand angle et devenir le contrepoison à la défiance à l’égard de la politique.

dimanche 8 février 2015

Je suis un cri …


Par Pierre PRADEL,

Mon nom est Mamadou, je suis parti de mon pays pour pouvoir me nourrir et essayer d'aider la famille. Aujourd'hui à Calais j'essaie de rejoindre l'Angleterre où travaille un cousin. Mon pays est riche, il y a du pétrole et du minerai mais ce n'est pas pour nous, ce sont des sociétés étrangères qui exploitent les gisements. Moi, je suis européen, je suis ce qu'on appelle un Rom, on ne veut plus de moi dans mon pays la Roumanie. En France, je ne sais pas où loger avec ma famille. Là où je m'installe on m'expulse. Qu'est ce qu'il me reste : sinon la débrouille. Que feriez-vous à ma place ? Je m'appelle André, Francis, Mounir, avec le bac +3 je ne trouve pas de boulot et suis obligé de vivre en sous location avec d'autres jeunes dans la même situation de chômage avec parfois un CDD en intérim. Moi c'est Kamel, j'habite les pins, j'ai quitté l'école à 16 ans partout où je me présente pas de travail. Monia, je vis seule avec ma petite fille, je fais des ménages mais ça ne suffit pas ! Moi c'est Françoise, je travaille en CDI à la poste, depuis mon embauche, mon salaire n'a pas bougé, je gagne 1200 € par mois, j'ai un copain en CDD aussi à la poste, on voudrait bien vivre ensemble mais comment avec nos salaires payer un loyer, envisager de fonder une famille ? Alors je reste chez maman…

samedi 7 février 2015

Ils n’ont jamais signéEs de pétition… et pourtant !


« Madame, je signe cette pétition, parce que je suis complètement d’accord, mais il faut que vous sachiez que c’est la première fois de ma vie que je signe une pétition. », ce cadre supérieur a été sans ambigüité sur son engagement, ce qui a eu pour effet de déstabiliser les militantEs communistes du PCF 9ème arrondissement de Marseille, tout en leur donnant un coup de fouet pour continuer leur action. Elles et ils n’en reviennent toujours pas !

vendredi 6 février 2015

Chantiers d’espoirs


Par Alain HAYOT,

Ce qui vient de se passer en France et en Grèce montre cette capacité sans cesse renouvelée qu’ont les peuples de se mêler de leur propre histoire de manière intempestive et inattendue.

mercredi 28 janvier 2015

Après SYRIZA en Grèce, trouvons en France les étincelles politiques pour s’éveiller


Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, parle de la victoire de SYRIZA et son alliance avec les Grecs indépendants. Pour lui, il existe « un tronc commun » entre ces deux formations « qui est le refus de l’austérité ». Pour le Front de gauche en France, il existe « des gens qui ne se reconnaissent pas dans des formations de la gauche actuelle et qui sont sensibles à des thématiques sur la souveraineté nationale ». Néanmoins, « il faut d’abord commencer par mettre en mouvement l’ensemble des forces de gauche »...

dimanche 25 janvier 2015

Oui … Nous pouvons, Oui … l’espoir vient,


Par Michel PIRROTTINA,

VŒUX 2015 DE LA SECTION DU PCF MARSEILLE 9° ARR. 24 01 2015, Nous pouvons, l’espoir vient. Tout d’abord je voudrais remercier le « Cercle Laïque » de Mazargues et son président de nous accueillir dans leurs murs ce qui nous permet de réaliser cet événement. Car événement il y a, puisque vous êtes venus nombreux !

Je vous remercie à toutes et tous de votre présence,