samedi 11 octobre 2014

illusion de la Loi Transition Energétique


L’assemblée Nationale a ouvert le débat sur la loi de transition énergétique pour une « croissance verte ». Déjà dans le débat national en amont de ce projet de loi, il y avait de quoi être alerté sur les dangers qui s’annonçaient pour l’électricité en France. Aujourd’hui, c’est l’illusion de ce projet de loi. La question climatique est désormais bien loin…et cela va coûter aux « clients » et aux salariés de l’électricité et du gaz !

vendredi 10 octobre 2014

Moulins Maurel Marseille : la lutte pour la gagne !


Depuis 2 ans, les salariés des MOULINS MAUREL luttent pour le maintien de leurs emplois et le devenir de leur usine. Cette lutte pose la question du maintien et du développement industriel de Marseille et sa région.

Ensemble, réinventer les mots et la symbolique d'un autre avenir


Par Alain HAYOT,

Après cette rentrée calamiteuse du pouvoir, Fleur Pellerin, la nouvelle ministre de la culture, vient de prononcer une phrase sibylline : elle ne veut « ni refaire ni défaire ce qui a été fait depuis 2012 » et surtout « elle ne veut pas renverser la table ». Or le bilan culturel du quinquennat Hollande à la mi-temps de son mandat est catastrophique : La rupture annoncée avec l’ère Sarkozy n'a pas eu lieu, pire les premiers budgets du ministère ont subi des baisses importantes. La réforme territoriale en prévoyant de supprimer les départements et la clause de compétence générale, en asphyxiant financièrement les collectivités, annonce un immense processus de déculturation de nos territoires et des populations qui y vivent.

dimanche 5 octobre 2014

Loi transition énergétique : Un rendez-vous manqué…qui va coûter à tous !


Depuis mercredi 1er septembre 2014 s’est ouvert le débat sur la loi de transition énergétique pour une « croissance verte », ce projet de loi est une illusion dangereuse.

samedi 4 octobre 2014

Encore un effort


Par Alain HAYOT,

Dans les résultats des sénatoriales un élément m'a alerté: le FN disposait d’un millier de grands électeurs et il a obtenu plus de 4000 voix ce qui lui a permis d’élire 2 des siens dans le Var et les Bouches-du-Rhône. D’où viennent ces grands électeurs ? Ce sont des élus locaux classés « divers droite », « non-inscrits » et même UMP. Nous avons donc la confirmation que le courant politique incarné par M. le Pen dépasse les frontières électorales du FN et qu’il attire des élus de la droite dite classique.

mercredi 1 octobre 2014

Elections en Europe : bien plus qu’une poussée des droites xénophobes


Par René Monzat,

Les élections de 2014 en Europe ont vu un bouleversement du champ politique, et pas seulement du champ électoral.

Les atouts des extrêmes droites européennes


Par Dominique Vidal, Journaliste, auteur de Le Ventre est toujours fécond. Les nouvelles extrêmes droites européennes, Libertalia, Paris, 2013.

La percée du Front national n’est pas un phénomène isolé. Dans quinze États européens, les partis d’extrême droite dépassent 10 %, dont six 20 %. Le 24 mai, le Parti du peuple danois (DF) est arrivé en tête avec 26,6 %, score supérieur à celui de Marine Le Pen. Le Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ) a rassemblé plus de 20 %. En Hongrie, le Jobbik a obtenu près de 15 %. Elle aussi néonazie, Aube dorée, en Grèce, a frôlé 10 %, comme les Démocrates suédois. Pour la première fois, un néonazi allemand siège au Parlement européen !

Défi pour la gauche…


Par Elisabeth Gauthier,

Partout en Europe, on se demande comment faire reculer la droite extrême, nationaliste, populiste. Il ne suffit pas de proclamer haut et fort ‘ils ne passeront pas’, ou encore d’en appeler à la constitution d’un ‘front antifasciste’. Le défi pour la gauche est bien plus difficile à relever.

De l’analyse du symptôme aux chantiers de la contre-offensive

Par Alain Hayot,
Dans un débat public très confus il est indispensable de dire d’abord ce que le FN n’est pas. Il n’est ni hors système, ni hors du clivage gauche/droite. Il se situe clairement à droite et il révèle une radicalisation de celle-ci.

DETTEs PUBLIQUEs ET MOYENS DE LA France


Avec une dette de 2.000 milliards d'euros...."La France vit au dessus de ses moyens"… C'est le discours idéologique du jour, alors en une phrase en vers... et plus si affinité.

« Ceux qui vivent au-dessus des moyens de la France,

 Ce sont les éternels prédateurs de la Finance »

vendredi 26 septembre 2014

Face à la barbarie, en finir avec les dominations


Par Alain Hayot,

L’odieux assassinat d’Hervé Gourdel dans le droit fil de la barbarie exercée par le groupe Daech au Moyen-Orient doit nous inciter, non à enfermer le débat dans une prétendue responsabilité de l’islam, mais à tenter de comprendre les raisons du chaos moyen oriental et les moyens d’en sortir.

Daech, fruit de la politique occidentale néocolonialiste


Intervention de François ASENSI, Député Front de Gauche de Seine-Saint-Denis, suite à la déclaration du gouvernement, qui a été suivie d’un débat, sur l’intervention des forces armées en Irak, le mercredi 24 septembre 2014 à l’Assemblée nationale.

« Redécouvrir Henri Lefebvre »


Par André Tosel, Philosophe,

"Après une longue éclipse qui en France a limité sa pensée à la sociologie de la ville-dont il fut un inventeur internationalement reconnu-, il est temps de rendre, après d'autres chercheurs, à Henri Lefebvre la place qui est la sienne, ...

jeudi 25 septembre 2014

Valls, une majorité peau de chagrin


269 députés sur 577 ont voté la confiance à un Manuel Valls « droit dans ses bottes », totalement sourd à la défiance populaire qui ne cesse de grandir. Confirmant une politique qui mène à l’échec, le Premier ministre a tenté de l’habiller d’un vernis prétendument de gauche. En réalité, le cap de l’austérité est totalement maintenu. Résultat : le Premier ministre ne dispose plus que d’une majorité peau de chagrin, ce vote de confiance n’est qu’une victoire à la Pyrrhus sans aucune perspective.